21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 07:03

Départ pour Fujikawaguchiko, une petite ville au pied du mont Fuji.

 
P1070594
P1070596Oui, ce bras et cette tête appartiennent bien à la même personne.

 
P1070602
P1070609Après toutes ces heures de train, j'ai comme envie de me dégourdir les jambes. Je me fais conseiller par les gens de l'auberge une balade rapide, 2h aller retour.

 
P1070616La vue sur le lac.

 
P1070620Un morceau de Fuji apparaît brièvement entre les nuages.


P1070622Un lapin SM et son esclave Tanuki. Je précise qu'il s'agit d'un parc pour enfants.


P1070623
P1070626Arrivé en haut de l'observatoire en environ 20minutes au lieu de l'heure annoncée, je commence à me demander si les hôteliers japonais n'auraient pas une petite tendance à exagérer largement les distances tout ça pour être certain de ne pas se retrouver avec un touriste inconscient perdu dans les bois après la tombée de la nuit. Vu que notre projet d'escalade nocturne du Fuji est bien tombé à l'eau et comme j'ai envie de grimper, je décide d'être ce touriste inconscient et de tenter de parcourir le plus de distance possible avant de redescendre. Autant pas faire les choses à moitié, je monte en courant, d'où le peu de photos prises sur le trajet.

 
P1070637
P1070644De toute façon, vu qu'on est au milieu des nuages, on y voit pas bien loin. J'arrive finalement tout dégoulinant pas loin du sommet du mont Mitsutoge. mais rebrousse chemin pour cause de nuit qui tombe rapidement.


P1070664
P1070666
P1070667Et là, sur le chemin du retour, les nuages se dispersent et me laisse apercevoir le Fuji éclairé par les derniers rayons du soleil couchant.


P1070672
P1070684Après une dernière heure de descente dans l'obscurité, j'arrive finalement à l'observatoire.


P1070691
P1070708Les lumières des gites le long d'une des piste d'scenssion du mont Fuji. J'imagine qu'en ce moment même, des gens sont en train de le monter, et je suis un peu déçu de ne pas pouvoir le tenter moi aussi.


P1070719
P1070725
P1070728Arrivé au pied de la montagne, au niveau du lac, avec environ 1kg de terre sous (et dans) chaque godasse et la tronche emaillottée de toiles d'arraignées, mais content d'avoir réussi à monter si haut et de me sentir autant en forme après le petit passage à vide de Kanazawa.


P1070731

Je retrouve Marieke qui vient d'arriver, Thomas étant resté à Tôkyô faute de place disponible dans l'auberge.

 

Carnet du Japon :
- pendant ce temps à Tôkyô
- Asakusa
- soirée

Partager cet article

Repost 0
Published by nestorpoulpo - dans voyage
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Catégories