21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 05:24

Lionnel-Luca.jpg

"Ce qui est grave, c'est que cette théorie, sous couvert de reconnaître différentes identités sexuelles, veut légitimer à terme la pédophilie, voire la zoophilie"

Lionnel Luca (député UMP des Alpes maritimes)
ajoute son grain de sel à la polémique sur le contenu des manuels de SVT.

 

      Mais à ce stade-là, peut-on vraiment parler de grain de sel ? Étron fumant ne serait-il pas plus approprié pour le coup ? Pour preuve, même Jean-François Copé condamne ses propos...
Passons sur le terme "théorie" qui discrédite d'emblée la discipline qui consiste entre autres à étudier les influences de la société sur la construction des identités, pour s'intéresser au coeur de la connerie de cette phrase.

      "Cette théorie" voudrait (sic), selon Luca, "légitimer" "la pédophilie, voire la zoophilie". On imagine en effet sans peine le bien connu "lobby des pédophiles" s'allier à la non moins influente "ligue internationale zoophile" dans cette lutte de tous les instants pour la reconnaissance de leur préférence sexuelle. Et quel meilleur moyen de parvenir à leurs fins que de pénétrer les cerveaux de nos chères têtes blondes via les manuels scolaires pour mieux leur bourrer le mou.

Seulement, en plus d'être bien organisés, les pédo/zoophiles sont par définition d'une extrême fourberie (vous n'avez pas idée des ruses de sioux qu'il faut déployer pour parvenir à approcher puis séduire un mouton craintif ou amadouer un bambin), ainsi, afin que leur offensive reste discrète (c'était sans compter sur Lionel à qui on ne la fait pas) ils ont décidé, lors de leur congrès annuel de 2009, d'y aller progressivement :
Première étape, les homos. Ensuite, une fois que la population aura accepté que l'on puisse aimer une personne du même sexe que le sien, elle ne devrait plus être aussi réticente au fait qu'on couche avec un gamin ou un sanglier (ou même un marcassin, soyons fous !). Mission accomplie.

      Quel point commun entre tous ces homophobes qui ne s'assument pas et qui prennent un malin plaisir à mettre sur le même plan une préférence sexuelle relevant de la vie privée et un crime ? Ils appartiennent à la frange droite de l'UMP et je les soupçonne fortement d'être de bonnes grenouilles de bénitier, comme cette bonne Christine Boutin qui s'interrogeait dans un de ses ouvrages : 

" Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l'homosexualité et la pédophilie ?"


Source : Prises de Bec (Le Canard enchaîné 7/09/2011)

Partager cet article

Repost 0
Published by nestorpoulpo - dans Citation
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Pages

Catégories